Mode enfant : est-ce la dictature des marques ?

Les ados d’aujourd’hui ont des goûts vestimentaires très particuliers. Ils trouvent toujours des marques tendance que chacun veut absolument s’approprier. Des marques de vêtements pour enfant qui proposent souvent des produits des prix loin de leurs pouvoirs d’achat. Le problème est que vous, en tant que parents n’avez peut-être pas la capacité ou même la tendance de fournir à vos enfants les vêtements trop chers qu’ils demandent. Alors que faire dans ce cas ?

La dictature des marques

C’est le résultat d’une enquête de renseignement médiatique de TNS : les ados choisissent systématiquement un vêtement, non pas parce qu’ils se sentent à l’aise dedans ou parce qu’il leur plait, mais parce qu’il porte un acronyme connu. Cette culture de la marque, devenu progressivement une sorte de dictature et est de plus en plus courant et fait des adeptes souvent plus jeunes. Toutefois, les produits de luxe sont chers et pèsent souvent lourdement sur le budget familial.

Pourquoi les adolescents sont-ils si obsédés par les marques ?

Les adolescents sont soumis à cette véritable dictature qu’imposent les grandes marques de vêtements pour enfant. À cet âge, l’important est de ressembler à ses amis, mais surtout pas être comme eux. Être reconnu comme différent dans les mêmes circonstances que les autres. Les contradictions ne sont pas forcément faciles à résoudre ! L’apparence joue un rôle important. Les vêtements, l’apparence, la coiffure et tout ce qui touche à l’apparence sont surinvestis. L’adolescent est formé pour s’adapter à sa nouvelle image corporelle, et le « retour d’image » est très important. Il vaut mieux attirer les yeux jaloux ! Le regard de ses pairs a donné à l’adolescent la reconnaissance dont il rêvait… ou l’a blessé.

Doit-on offrir aux jeunes les marques dont ils ont besoin ?

Alors, comment les parents devraient-ils réagir face à la situation ? Chaque famille a sa propre réponse. Certains parents seront d’accord sans hésitation, ceux qui sont financièrement capables et heureux de voir leurs parents s’habiller avec une certaine élégance et non de manière débraillée. Pour des raisons économiques, d’autres refuseront d’apposer des marques de vêtement pour enfant. Ils doivent expliquer la raison du rejet et ouvrir la porte. Il est recommandé d’utiliser cette paire de chaussures ou de jeans tant convoitée comme cadeau pour votre prochain anniversaire ou comme récompense pour des performances exceptionnelles. Ils montrent ainsi à leurs enfants qu’ils ne sont pas contre, mais c’était juste une question de moyens. Certaines personnes refuseront en principe parce qu’elles trouvent inapproprié de mettre autant d’argent sur les vêtements. C’est à eux de laisser les jeunes entendre leurs arguments. Mais ces personnes doivent être prêtes à participer au conflit, car il s’agit d’un discours difficile à entendre pour leurs enfants.

Tendance homme : tout savoir sur les chemises en popeline
Comment porter un top blanc cet été ?